Feux tricolores: réponse de la mairie

La mairie a répondu à notre mail au sujet des feux tricolores. Voici sa réponse. Il en ressort:

-que l’expérimentation se poursuit.

-que la mairie propose de nous rencontrer.

-que cet aménagement n’est que le début d’un projet de « zone rencontre sur toute la place Lagauche ». Pour mémoire, une zone rencontre, c’est ce qui existe au croisement du bvd des coteaux et d’Albert 1er, que toutes les personnes qui prennent le RER connaissent bien.

Par ailleurs, la lettre de la mairie précise que le feu orange clignotant dispose d’un appel piéton. Sauf que ce n’est pas le cas (j’ai vérifié).

 

Cher Monsieur,
Mon collègue adjoint au maire en charge de l’éducation M. Cosson m’a fait suivre votre courriel exprimant vos inquiétudes quant à la suppression des feux au niveau du croisement avenue de la République/avenue Lavoisier/rue des Frères Lumière.
Contrairement à ce qui a sans doute été maladroitement exprimé dans le courrier du Maire au riverains, cette expérimentation est destinée à renforcer la sécurité des piétons à ce croisement et non à fluidifier la circulation.
La réflexion sur ce carrefour accidentogène ne date pas d’hier. C’est à la demande pressante des riverains, par le biais des associations syndicales des copropriétaires des résidences des martinets, et à celle du Conseil de Village, que cet aménagement est réalisé. Il est destiné à renforcer la sécurité des nombreux piétons (comprenant de nombreux enfants) en forçant les véhicules à ralentir (avec la pose de coussins berlinois), à respecter les priorités à droite (un panneau est installé à cet effet) et à faire attention aux enfants (une signalisation lumineuse « danger enfants » est mise en place). Un tel dispositif a été installé avec succès au niveau du carrefour situé plus au Nord République/Coteaux.
 
Cette expérimentation a pour but de s’assurer que la solution proposée a bien les effets escomptés. A terme, un aménagement plus conséquent est envisagé (zones rencontre sur toute la place Lagauche) mais qui nécessite une étude approfondie.
De la même façon, un dispositif similaire a aussi été demandé pour le carrefour République-Cramail. J’ai pour le moment décidé de surseoir à ce second changement en raison de la configuration différente de ce carrefour qui nécessite des aménagements avant que l’on puisse envisager la suppression des feux. 
 
Pour vous répondre sur quelques points plus précis: 
  • C’est donc bien à la demande des riverains, et en concertation avec eux que la décision a été prise. Mais nous aurions certainement dû y associer les parents d’élèves.
  • Toutes les précautions sont prises pour limiter les risques. Nous ferons bien entendu le bilan de cette expérimentation dans quelques mois et ne manquerons pas de vous en informer.
  • Je confirme que le feu tricolore ne sera pas supprimé. Il restera en clignotant orange avec appel piétons pour la traversée des piétons. Mais je vous rappelle que le code de la route indique que les piétons sont prioritaires sur un passage protégé en l’absence d’un feu tricolore.
Je demeure bien entendu à votre disposition si vous souhaitez me rencontrer pour en discuter plus en détail, et vous prie d’agréer, Cher Monsieur, l’expression de mes sentiments les plus cordiaux.
Frédéric SGARD
Conseiller Municipal délégué
Circulation – Suivi des chantiers
Médiateur Municipal
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s