Pétition contre la fermeture des CIO

cio

  • « Après la fermeture de 4 CIO dans le département depuis 3 ans,
  • la menace sur trois nouveaux sites dans les mois qui viennent Chatenay-Malabry, Sceaux et  Clamart)
  • avant d’autres suppressions envisagées dans les années à venir (Colombes, Rueil et Puteaux) 

les parents d’élèves FCPE ne pouvaient pas rester sans réaction.

Fin janvier 2014, à  l’occasion du Top Métiers 92, grande manifestation organisée et financée par le Conseil général, la FCPE et les personnels des CIO des Hauts-de-Seine ont décidé de manifester le mécontentement de la communauté éducative face au sabordage du service public d’orientation organisé de concert par la collectivité territoriale et le rectorat.

[…]

il est d’ores et déjà possible à chacun d’exprimer sa protestation en signant la pétition sur le site de la FCPE 92 : http://92.fcpe-asso.fr/index.php/actualites/71-petition-contre-la-fermeture-des-cio-dans-les-hauts-de-seine. »

« NON A LA FERMETURE DES CIO* DES HAUTS-DE-SEINE !
Mois après mois, il se confirme que le Conseil Général et l’Education Nationale ont décidé un plan de fermeture des Centres d’Information et d’Orientation du 92.
Jusqu’à 2011, 13 CIO étaient répartis sur le département, donc relativement à proximité des jeunes et des familles.
Mais, après la fermeture des sites de Courbevoie, Nanterre, Meudon et
Asnières, la disparition de ceux de Chatenay-Malabry (mars 2014), Sceaux (août 2014) et Clamart (2015) a déjà été programmée.
L’objectif avoué du rectorat est de ne conserver qu’un CIO par “bassin“, donc six au total. Le Conseil général s’oriente vers trois CIO au maximum, à Gennevilliers, Boulogne et Montrouge.
Contrairement à ce qui est dit pour justifier la fermeture
des CIO, il n’est pas vrai que les jeunes et les familles utilisent en priorité Internet pour leur démarche d’orientation. Et ceux qui ne le font pas sont justement ceux qui ont le plus besoin d’un service public d’orientation de proximité, y compris en dehors des établissements, collèges et lycées. La fermeture des CIO de proximité oblige les jeunes à de longs déplacements que nombre d’entre eux ne font pas. De ce fait, le nombre de visites dans les CIO a significativement baissé.
Sans négliger les conséquences des fermetures des CIO
pour les personnels, la FCPE est particulièrement soucieuse des difficultés dans lesquelles se trouvent les jeunes et les familles qui ont tant besoin de l’aide de spécialistes pour l’orientation.
L’orientation sera peut-être, à terme, prise en charge par le Conseil Régional d’Île-de-France, mais ce n’est encore qu’un projet. Il
est particulièrement révoltant de constater que le CG92 anticipe sur des
décisions non prises pour faire des économies, en sacrifiant l’orientation des jeunes.
La FCPE 92 exige du CG92 et de l’éducation nationale un service public
d’orientation de qualité et de proximité !

* CIO : Centre d’information et d’orientation »

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s